Bonjour à tous,

j'espère que vous allez bien et que vous n'êtes pas trop noyés sous les trombes d'eau qui se sont abattues sur nous cette fin de semaine ... j'étais en formation aux Cafés Littéraires de Montélimar vendredi, la journée professionnelle était super intéressante avec des rencontres d'auteurs et des conférences. Par contre, j'étais venue en train, et pour la pause de midi, nous n'avions pas d'endroit abrité pour pique-niquer, alors j'ai englouti mon sandwich en trois bouchées dans un parc, avant d'aller me réfugier dans un adorable petit salon de thé slow-food, La Petite Soupape, où j'ai pu bouquiner dans un bon fauteuil en dégustant un thé délicieux et un gâteau maison qui l'était tout autant ... ça faisait du bien !

J'ai commencé mon article par la fin de la semaine, mais le vrac n'est pas juste chronologique, au niveau du coeur il était aussi bien là, car j'ai eu le chagrin de perdre ma grand-mère ce mercredi ... annonce reçue de mon papa par sms à 8h du matin (oui, il y a des gens qui sont doués pour la communication humaine ...), mon chéri était déjà parti au boulot, mes deux grands au collège, il ne restait plus que ma Galinette complètement désemparée devant mes larmes et qui a cru, la pauvrette, que c'était sa mamie chérie à elle (ma maman, donc), qui venait de mourir ! Je m'en veux encore de ce quiproquos, elle a dû expérimenter un moment terrible. Bon, évidemment, je sais au niveau intellectuel que les gens ne sont pas éternels, et que 96 ans en bonne santé, c'est déjà merveilleux. Mais je ne m'y attendais pas, je pensais que lorsque cela arriverait, j'aurais le temps de dire au revoir ... je ne l'avais pas revue depuis le mois de février, et je regrette terriblement de ne pas être allée la voir cet été, même si c'était compliqué avec les mesures sanitaires dans son EPHAD ... je sais que mes regrets ne changeront rien, mais difficile de ne pas les éprouver.

Bref, je sais aussi que c'est la vie, que la sienne a été longue et bien remplie, et que ce genre d'événements inéluctables jalonnent notre chemin. Mais on aimerait tous croire que les bonnes choses et les gens que l'on aime dureront toujours ...

Comme c'est la vie, le vrac de ma semaine a aussi été un fouillis de choses joyeuses, de petits moments de bonheur, de pestages et de ronchonnements quotidiens, de course contre la montre pour arriver à temps à la sortie de l'école, au rendez-vous chez le coiffeur du Merlin, à l'entraînement de basket de la Damoiselle ... au travail, je me suis régalée à cataloguer notre belle commande de livres de la rentrée, il y a des choses que je meurs d'envie de lire ... je vous en reparlerai ... il y a eu la longue attente sur le quai de la gare vendredi soir, avec le vent et la pluie battante qui nous atteignait même sous la partie abritée, il y a eu le trajet ouaté dans le compartiment de train, le nez plongé avec délice dans ma lecture du moment, La Papeterie Tsubaki d'Ito Ogawa (qui parle beaucoup, tiens donc, d'une relation grand-mère petite-fille).

Il y a eu mes chats en mode pluie (je miaule à fendre l'âme devant la fenêtre, et quand on ouvre, non, non, je ne vais pas sortir là-dessous, tu plaisantes ...), en mode fauteuil, en mode lit ...

Caradoc fauteuil

Philo lit

Il y a eu le temps passé à observer la nouvelle addition au cercle familial, une petite lapine de 1 mois tout juste baptisée Yuki, le nouveau trésor de ma Damoiselle ...

Yuki jardin

Je ne suis pas la seule à avoir passé du temps à observer cette drôle de petite bête cette semaine, d'ailleurs ...

Yuki et Caradoc

Qui sera rejointe le weekend prochain par Haru, une petite femelle cochon d'Inde qui viendra lui tenir compagnie et fera le bonheur de ma Galinette ...

En attendant, ça me donne bien du travail pour l'entretien, et ça va en donner au Lutin en Chef qui est chargé de leur construire un palace dans le jardin (oui, parce que j'ai cédé pour les petites bêtes à condition que leur résidence principale soit dehors, je n'accepte que la résidence secondaire à l'intérieur ...).

Bien sûr, vous aurez droit aux photos du chantier !!

Il y a eu la bonne surprise hier, en passant en coup de vent à la librairie pour acheter un cadeau d'anniversaire, de tomber nez-à-nez avec ça :

IMG_20201003_190502

Je ne savais pas du tout que la sortie était prévue pour le 1er octobre (ouh, nulle la bibliothécaire !!!), j'étais folle de joie, je vais retrouver Lyra et Pantalaimon !!

Je vous embrasse très fort, merci de me lire avec toujours autant de patience et de complicité, et je vous souhaite un dimanche lumineux et même flamboyant si vous avez la chance d'aller en balade pour admirer les frondaisons automnales !