Hello tout le monde !

J'espère que vous avez passé un bon dimanche ! Ici c'était tranquille, mais je n'ai pas eu le temps de broder ou de bidouiller, snif ... alors à la place, un petit article lecture en retard, et du sérieux s'il vous plaît, avec un documentaire sur le harcèlement à l'école ...

Te laisse pas faire ! Aider son enfant face au harcèlement à l'école, d'Emmanuelle Piquet, éd. Payot.

29 te laisse pas faire

La première partie du livre est une suite de témoignage que l'auteur, thérapeute, a recueilli auprès de ses jeunes patients (en changeant les noms ou les détails, bien sûr).
Ensuite, elle nous livre des clés de compréhensions de ces situations, puis des pistes d'actions en "thérapie brève et stratégique".
Ce livre est à la fois très intéressant et très dérangeant.
Très intéressant car il explique à son lecteur (potentiellement un parent inquiet à l'idée que son enfant subisse des humiliations ou des brimades de la part de ses camarades d'école) les ressorts sociaux et psychologiques d'une cour d'école (de collège, de lycée).
La loi du plus fort ? Non, la loi du plus populaire ! Et que cette popularité soit assise sur la force, le charme ou l'intelligence, peu importe. Et après avoir décodé ces rapports entre enfants/adolescents, elle nous livre des pistes pour que les enfants victimes de ces situations les renversent. Ses analyses s'appuient sur les travaux de l'école de Palo Alto, qui se focalise sur les rapports entre les individus et sur les stratégies à adopter pour y survivre ... Ce sont donc des approches "nouvelles" et intéressantes pour beaucoup de lecteurs, car elles s'opposent totalement aux injonctions parentales habituelles, à savoir de ne pas riposter, de s'en référer aux instances supérieures (enseignants, encadrants, parents).
Mais ce qui me dérange, au-delà de ces pistes de réflexion très intéressantes à creuser, c'est le constat qu'en fait, la cruauté de la cour d'école, elle est là et on ne la changera pas ... on laissera nos enfants reproduire ou laisser se reproduire devant eux les mêmes injustices, les mêmes cruautés, les mêmes souffrances ... on ne les incitera pas à changer le monde (ou plus modestement, la cour de leur école ...). Je pense que c'est de réaliser cela qui m'a dérangé dans ce livre.
Cependant, j'encourage vivement les parents inquiets ou simplement curieux à le lire, ainsi que les enseignants, éducateurs ou assimilés, cela explique et éclaircit beaucoup de choses, et donne des idées de stratégies à mettre en place avec ses enfants...

PAL 2019 29 sur 91