Hello tout le monde !

Je vous préviens, en lecture, je commence l'année avec du lourd ...

L'appel, de Laurent Galandon et Dominique Mermoux, éd. Glénat.

01 L'appel

Un appel. Comme il l'a promis dans le message qu'il a laissé à sa mère. Un appel qu'elle attend désespérement.

Cécile n'a rien vu venir, aucun signe, rien qui l'ai préparée au message qu'elle a trouvé le matin du départ de son fils. Un message lui disant qu'il partait, en Syrie, faire le djihad, combattre aux côtés de ses frères. Cécile ne comprend pas, se torture à essayer de retrouver ce qui a dérapé, ce qui a mal tourné, où elle a failli, où elle a laissé son fils se tourner vers l'incompréhensible.

Alors elle attend cet appel. Cet appel qui lui donnera peut-être une explication, cet appel qui lui donnera peut-être une chance de le ramener vers elle. Et en attendant, elle cherche, elle interroge les amis de son fils, elle remonte les fils de son histoire, pour comprendre le pourquoi, s'il y en a un. Pourquoi tout quitter et choisir la haine ? Y a-t-il encore un espoir pour son fils, un espoir pour elle ?

C'est une BD qui vous prend vraiment aux tripes, parce qu'elle raconte une histoire qui finalement pourrait arriver à tout le monde, l'enchaînement de circonstances, les petites phrases, les petits gestes, tout ce qui semble anodin et qui pourtant fait basculer un jeune que rien n'y prédestinait dans un combat qui n'était pas le sien. Elle raconte l'histoire d'une mère qui n'est pourtant pas coupable ni aveugle, mais qui perd son enfant en dépit de leur amour mutuel. Elle raconte l'histoire d'hommes qui manipulent de jeunes gens en appuyant avec habileté là où le bât blesse, sur les défauts de nos sociétés ...

Bref, une histoire que j'ai trouvé vraiment universelle et poignante, et que je vous recommande !

PAL 2019 1 sur 72