Hello tout le monde !

Ca y est, les vacances sont là ! Enfin, pour les enfants, au moins ! A la maison, nous sommes en demi-effectif, le Merlin est pour la semaine en stage de basket (il rentre tous les soirs), et il est surexcité à la pensée de rencontrer pendant cette semaine des joueuses de l'équipe de France, dont la célèbre Céline Dumerc ... puisque le Basket Camp Céline Dumerc se déroule à côté de son stage à lui !

Et moi, je suis tranquille à la maison avec les deux filles qui depuis ce matin jouent à la marchande, à la cabane, à papa-maman ... bon, je ne me fais pas d'illusion, il y a bien un moment où ça va se chipoter ... en attendant, j'ai décidé de mettre à profit cette semaine au ralenti pour avancer un peu mes articles en retard !

Donc on commence avec un gros pavé, car il s'agit de l'intégrale d'une trilogie :

La Déclaration (L'Histoire d'Anna) / La Résistance (L'Histoire de Peter) / La Révélation, de Gemma Malley, éd. France Loisirs (avec l'autorisation des Editions Naïve).

23 Déclaration

Anna est une Surplus. Venue au monde en défiant la loi, en défiant la Déclaration qui permet à chaque citoyen de bénéficier du traitement médicamenteux qui lui permettra de vivre éternellement, en échange de l'engagement de ne jamais mettre au monde un enfant, Anna doit payer, chaque jour, le prix de son existence. A Grange Hall, l'espèce d'orphelinat destiné aux enfants illégaux, les Surplus sont "dressés" dès leur plus jeune âge à payer leur dette à la société en travaillant de toutes leurs forces au service des Légaux. On leur inculque également la haine de leurs parents, et la soumission absolue à ceux qui les éduquent.

Anna est un Bon Elément, elle travaille dur, respecte les règles et ne vit que dans l'espoir de devenir la domestique d'une Légale pour pouvoir enfin quitter les murs de Grange Hall. Mais toutes ses certitudes sont bousculées lors de l'arrivée de Peter, un jeune garçon qui semble en savoir long sur elle et sur son passé. Anna osera-t-elle secouer le joug mental qu'on lui a imposé pendant toutes ses années, et est-elle prête à tout quitter pour gagner le simple droit d'exister ?

J'avais lu le premier tome de cette dystopie il y a une bonne dizaine d'années, et j'avais déjà pris une grande claque. La suite ne m'a absolument pas déçue. Ces romans sont vraiment prenants, bien écrits, et décrivent avec une précision qui fait froid dans le dos comment une société civilisée (la nôtre) en vient à réduire en esclavage ses propres enfants pour gagner la vie éternelle ... manipulation, mensonge, propagande ... il n'en faut pas beaucoup pour basculer de la recherche de la sécurité à la dictature, on ne le sait que trop bien, mais la dictature n'a pas forcément les habits d'un chef militaire, elle peut aussi revêtir la blouse blanche du scientifique, et le mélange d'espoir et de peur savamment distillé permet de tenir en douceur des millions d'individus et de les dresser sans état d'âme contre tout ce qui pourrait nuire à leur petit confort personnel ...

Une trilogie estampillée "littérature jeunesse" mais que je vous recommande chaudement !

PAL 2018 23 sur 77