Hello tout le monde !

Vous vous doutez bien qu'avec un titre pareil, ce livre ne pouvait que me donner envie ... de le dévorer ! Et comme ma chère amie SandRyne me l'a offert cet été, je me suis dépêché de le lire avant qu'il ne fonde sous la chaleur estivale ... la bonne excuse ...

La Mafia du chocolat, de Gabrielle Zevin, éd. Livre de Poche Jeunesse.

21 Mafia chocolat 1

Nous sommes à New-York en 2083.

Anya, dite Annie, vit seule avec sa grand-mère malade, son grand frère diminué suite à un accident de voiture alors qu'il avait 9 ans et sa petite soeur Natty. Anya a 16 ans, fréquente le lycée de la Sainte-Trinité et assume quasiment seule la charge de sa famille, le plus discrètement possible pour ne pas attirer l'attention des services sociaux ... et de la pègre ! Car Anya est une Balanchine, fille de l'ancien parrain du chocolat new-yorkais, assassiné quasiment sous ses yeux il y a quelques années. Dans cette Amérique pauvre et violente, où les mineurs ont le droit de consommer de l'alcool mais où le chocolat et le café sont strictement prohibés, il n'est pas facile d'échapper à la loi, ni à sa famille ! Anya va l'apprendre à ses dépens lorsqu'une affaire d'empoisonnement au chocolat va la jeter bien malgré elle sous les feux des projecteurs, mettant en danger ce qui compte le plus à ses yeux : la sécurité de sa fratrie !

J'avoue que j'ai drôlement bien aimé ce petit roman qui hésite entre l'anticipation (dystopie, bien sûr ...) et la tranche de vie adolescente ... on ne sait pas vraiment pourquoi ni comment l'économie s'est dégradée à ce point, entraînant pénurie d'eau et d'énergie, de papier et de vêtements (qui ne sont plus fabriqués du tout, la récup' devenant le maître mot). J'ai eu des petits moments d'agacement (genre "je reste vierge jusqu'au mariage, ça pimente un peu les romances adolescentes en rajoutant un petit interdit" ...) mais dans l'ensemble, j'ai dégusté avec gourmandise ce roman et j'ai beaucoup aimé les personnages d'Anya, de Natty, de Scarlett la copine un peu folle (pas assez creusé à mon goût ce dernier personnage, hélas).

Et du coup, j'attends avec impatience de recevoir le deuxième volume, commandé d'occasion (parce qu'il n'est pas encore sorti en poche), pour m'y replonger sans trop tarder ...

Et je précise que j'ai lu il y a des années un autre titre de Gabrielle Zevin, sûrement son premier, mais impossible de remettre la main sur ma critique de l'époque ... ça doit vraiment dater ...

PAL 2017 21 sur 68