Hello tout le monde !

Non, je ne suis pas devenue une Fée du Logis, ni une Maniaque du rangement ... non, j'ai simplement enfin fini la lecture d'un livre entamée depuis plus d'un an, celle du fameux best-seller de la Japonaise Marie Kondo, La Magie du rangement, éd. First.

03 Magie rangement

Alors, évidemment, avec plus d'un an écoulé entre la première et la dernière page de ce livre, j'ai peut-être oublié un peu certains détails du début du livre. Mais bon, je vous donne mon avis "en gros" ... je comprends pourquoi ce livre a beaucoup fait parler de lui, et je pense qu'il est assez motivant si on a envie de se lancer dans un grand rangement de sa maison et de ses affaires personnelles ! Parce qu'il ne s'agit pas d'une méthode qui vous apprend à classer vos papiers pour ne plus les perdre ou votre stock de produits ménagers. Non, c'est une approche plus globale qui part du principe que bien souvent, nous étouffons sous nos trop nombreuses possessions, qu'elles nous prennent beaucoup d'énergie et d'espace vital et que la première chose à faire pour qui veut Ranger avec un grand R et de faire du tri et du vide ... mais de façon assez radicale, il faut bien l'admettre.

Une fois que vous vous serez débarrassé de tout ce qui vous encombre, vous y verrez plus clair et vous vous sentirez mieux dans votre peau. C'est en gros le credo de ce livre et si je suis plutôt d'accord sur le fond (même si je reste incapable de jeter froidement un grand nombre de choses), en revanche, j'ai horreur du rabâchage, et là, j'étais servie, le message revenant toutes les trois pages sous des formes pas toujours diverses et variées.

Après, il y a aussi des conseils sur la manière de procéder, plutôt intelligents, il faut l'avouer (du genre, il est plus efficace de trier par catégories de choses que par lieu de rangement ... par exemple, il vaut mieux se dire qu'on va trier ses vêtements et les rassembler tous au même endroit pour les trier, plutôt que de se dire aujourd'hui je trie le contenu du placard de l'entrée, demain la commode, etc ...). Mais il y a aussi une relation aux objets inanimés qui nous laisse totalement de marbre, avec notre culture occidentale, et je ne me vois pas en train de remercier solennellement une vieille veste que j'ai bien portée avant de la jeter à la benne pour avoir bonne conscience ... esprit cartésien, quand tu nous tiens ...

Donc, pour résumer, je dirai que c'est une lecture plutôt agréable (si l'on excepte les redites) et motivante, mais qui ne convient peut-être pas à tout le monde ... en tous les cas, je ne peux pas dire qu'elle a révolutionné ma vie, et si je me rappelle le nombre de cartons contenus dans le camion de déménagement, je suis sûre que je lui donnerai un infarctus sur l'heure, à Mlle Kondo ... mais bon, à emprunter à la bibliothèque pour se donner du courage avant le grand nettoyage de printemps (que je ne fais jamais, bien sûr ...) !

PAL 2017 03 sur 56