Re-coucou !

Allez, pour terminer la semaine, je vous livre mes impressions sur le livre dont je parlais en début de semaine : Charlotte's Web, de E.B. White, éd. Harper Collins (disponible en français chez L'Ecole des Loisirs sous le titre Le Petit Monde de Charlotte).

15 Charlotte

Le jour de sa naissance faillit bien être le dernier pour le petit cochon Wilbur. Né le plus petit et le plus frêle de sa portée, il ne doit son salut qu'à l'intervention de la gentille petite Fern, fille du fermier, révoltée devant l'injustice qui consiste à éliminer ce petit être juste parce qu'il est un avorton ... élevé au biberon par la fillette, Wilbur vit heureux, même après son départ de sa demeure natale pour la ferme de l'oncle de Fern. Son seul regret : de ne pas avoir d'ami sincère avec qui partager les bons moments de la vie. Un soir, une petite voix lui propose de devenir cet ami ... celle de Charlotte, araignée industrieuse qui tisse sa toile dans un coin de la grande étable que Wilbur partage avec des moutons, des oies et même un rat.

Cette amitié improbable voit le jour et tout semble être pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles, quand un jour un autre habitant de la ferme apprend sans ménagement au petit cochon que son destin est de finir en bacon et en saucisses pour l'hiver. Wilbur est dévasté, mais Charlotte prend les choses en main et lui fait la promesse solennelle qu'il ne connaîtra pas ce terrible sort. Mais comment une petite araignée pourrait donc changer le cours normal de la vie à la ferme ? C'est ce que ce petit livre nous apprend ... grâce à l'amitié, la confiance, l'astuce ...

Un petit roman qui est donc un classique de la littérature enfantine anglo-saxonne, et que je n'avais jamais lu. Et que j'ai vraiment adoré découvrir. Je pense même qu'il a encore plus de chance de plaire à un public adulte qui sera sensible à la mélancolie et à la tonalité douce-amère de ces pages qui parlent de la vie, de l'enfance, de l'amitié, de la beauté du monde qui nous entoure et de l'inexorable fatalité qui accompagne les cycles de la vie. Ce livre est un véritable petit bijou, et je vous le recommande.

PAL 2016 15 sur 50