Mi-petit, mi-grand, de ZEP.

titeuf1

Pour lire la suite de cette planche, rendez-vous sur le blog de Zep sur LeMonde.fr.

Je vous préviens, ça secoue ... et ça en fera peut-être réfléchir certains ...

*   *   *

Pour ma part, j'ai vraiment honte d'habiter à quelques kilomètres d'une commune qui n'en a aucune à oser déclarer dans une délibération officielle de son conseil municipal qu'elle n'accueillera qu'une famille de réfugiés chrétiens ... comme si on avait le droit de trier ceux qu'on condamne à mort et ceux qu'on aide ... comme si la France était un pays où le droit d'asile était conditionné à une appartenance religieuse ... comme si l'Etat laïque n'existait plus ... comme si on se remettait à coudre des étoiles jaunes, des croissants verts sur les vestes des gens, c'est plus facile pour faire du tri sur le quai d'une gare ...

Les gens sont devenus fous, et regardent mourir des enfants en ergotant sur qui a la responsabilité de ce massacre ... si on ne fait rien pour les aider, nous devenons tous complices de la barbarie ...