Non, je ne vous parle pas de l'alerte canicule sur mon département ... même s'il fait vraiment très chaud et que je m'inquiète pour les enfants à l'école ... mais chez nous, heureusement, nous avons changé tout notre système de chauffage l'été dernier et notre maison est maintenant climatisée ... ouf ! Au moins, à l'intérieur, nous sommes à l'abri, nous dormons dans des chambres relativement fraîches et ma Galinette et mes gremlins ne souffrent pas de cette vague de chaleur écrasante (22° ce matin, 39,6° au plus fort de la chaleur hier... et encore, ce sont les températures à l'ombre sous abri) ...

Non, Orange, c'est le titre d'une nouvelle série de manga que j'ai attaqué sur les conseils de ma bibliothécaire ... j'avais déjà repéré le titre au cours de mes pérégrinations sur internet, et quand je l'ai vu sur la table des nouveautés de la bibliothèque avec le petit autocollant coeur signalant le coup de coeur de la bibliothécaire, j'ai sauté sur l'occasion !

Orange, tome 01, d'Ichigo Takano, éd. Akata (Delcourt)

21_orange_tome_1

Naho Takamiya a 16 ans, des amis fidèles au lycée, un vie sans histoire. Jusqu'au jour où elle reçoit une drôle de lettre, qui semble lui avoir été envoyé ... par elle-même, ou plutôt, par la personne qu'elle deviendra 10 ans plus tard. Une personne qui, si elle n'est pas complètement malheureuse, se sent dévoré par les regrets, et tente de prévenir la Naho de 16 ans pour qu'elle ne commette pas les erreurs qui la conduiront à ressentir ses regrets lancinants ... d'abord sceptique, Naho est bouleversée de lire dans ce courrier le compte-rendu exact de la journée qu'elle va vivre, et sans y croire totalement, elle va néanmoins commencer à s'interroger sur ses choix, et sur la timidité ou le manque de courage qui la paralysent souvent et l'empêche de vivre pleinement les choses.

Bon, ne cherchez pas de ce livre d'explication rationnelle à son expérience, et apparemment, ce n'est pas du tout ce qui préoccupe le personnage (en dehors de l'initial "Mais comment est-ce possible ?"). L'histoire de la lettre du futur n'est que le prétexte à une réflexion sur les regrets et la possibilité d'influencer le cours de sa propre vie (et de celle des autres) en prenant les bonnes (ou mauvaises) décisions, de l'importance d'écouter son coeur.

Ce premier tome est bien sûr un peu long à démarrer, il pose le cadre et les personnages, mais j'avoue qu'il en dit assez pour piquer notre curiosité et les personnages de Naho, Kakeru, Hiroto, quoique un peu stéréotypés (comme toujours dans les shojo, hein), sont assez sympathiques.

Bref, je ne me suis pas jetée dessus comme la misère sur le monde, mais j'ai bien envie de lire la suite, et dès que nous pourrons retourner à la bibliothèque (nous devions y aller hier après-midi, mais ce n'était vraiment pas prudent de sortir les enfants par 40° à l'ombre ...), je l'emprunte et je vous dis ce que j'en pense ! Une bonne lecture de vacances !

PAL_2015_21_sur_41

Rendez-vous très vite, ce matin, nous donnons les cadeaux à la maîtresse et à l'Atsem des enfants, j'ai des choses à vous montrer !

Et puis, je dois aussi vous parler des derniers livres que j'ai achetés grâce à vous pour l'école !