La Probabilité statistique de l'amour au premier regard, c'est le second roman de Jennifer E. Smith que je lis, après La Distance astronomique entre toi et moi.

08 probabilité

Hadley vient de rater son avion. Alors que ses chances d'être à l'heure pour le mariage de son père à Londres s'amenuisent inexorablement, elle erre dans la foule de New-York, attendant le prochain vol. Dans ses déambulations, elle croise le chemin d'un jeune homme à l'accent indubitablement anglais, qui risque bien d'être son compagnon de vol pour les heures à venir. Et comme dans un avion, le temps et la réalité semblent toujours étrangement suspendus, ils vont se confier quelques bribes de leurs vies à coeur ouvert. Mais une fois que l'avion aura atterri dans le brouillard londonien, que restera-t-il de ses confidences partagées ? Et Hadley arrivera-t-elle à se réconcilier avec son père et sa nouvelle vie ?

J'avoue que j'avais adoré ma lecture de la Distance Astronomique entre toi et moi, et que du coup, j'ai été un peu moins emballée par celle-ci, qui reprend quasiment les mêmes ingrédients ... histoires de familles, recontre improbable entre deux gens jeunes très sympathiques, lieux dépaysants ... le cocktail est buvable, et même agréable, mais pas suffisamment original pour se distinguer du précédent.

Je pense que ça plaira beaucoup aux jeunes filles (c'est recommandé aux collégiennes, apparemment), et même si j'ai apprécié l'histoire des personnages et leur cheminement psychologique, je reste sur ma faim ...

PAL 2015 08 sur 32