J'avais bien apprécié ma lecture des deux premiers tomes de cette trilogie qui prend place dans la bonne société anglaise du début du XXème siècle, je n'ai donc pas tardé à lire le troisième et dernier volet des aventures de Rowena, Victoria et Prudence.

07 temps des insoumises

En 1914, Victoria a enfin trouvé sa voie et part s'installer à Londres pour y travailler, malgré la désapprobation de sa tante. Rowena, elle, recouvre un peu de sérénité grâce à son nouvel avion et aux attentions discrètes d'un fiancé plus vraiment fictif. Quant à Prudence, elle apprend petit à petit à s'adapter à sa nouvelle vie, bien décidée à trouver le bonheur auprès du mari qu'elle s'est choisie.

Mais l'entrée en guerre de l'Angleterre va venir bouleverser de nouveau leurs vies. Autour d'elles, les hommes s'engagent et vont mourir à la guerre, et les femmes se battent pour gagner le droit d'exercer leurs talents ailleurs que devant leurs fourneaux. Les trois jeunes femmes trouveront-elles là l'opportunité de choisir leur propre destin ?

Un troisième tome aussi agréable à lire que les précédents, si ce n'est que j'ai trouvé la fin un peu vite expédiée ... et quelques rebondissements un peu prévisibles ... mais bon, c'était tout de même un moment de lecture plaisant.

PAL 2015 07 sur 32