Décidément, ce début d'année a été propice à la lecture, à la maison ... et je vous présente donc la dernière en date :

100 pages blanches, de Cyril Massarotto, éd. Pocket.

03 100 pages blanches

Lors de l'ouverture du testament de son grand-père, qui l'a élevé et aimé comme son fils, le narrateur apprend que le vieil homme ne lui a légué qu'une seule et unique chose : un vieux carnet dont toutes les pages sont blanches. Mais rapidement, le narrateur comprend que ce carnet possède un pouvoir spécial, dont lui seul peut user, avec parcimonie ou prodigalité, comme bon lui chante. Que va-t-il donc accomplir grâce à ce mystérieux carnet ? A-t-il le pouvoir de changer sa vie, de lui rendre ce qu'il a aimé, de lui apprendre à faire les bons choix ? Ou risque-t-il au contraire de l'enliser dans ses souvenirs, l'empêchant d'aller de l'avant ?

Telle est la question ...

Je dois avouer que j'ai dévoré ce court roman en quelques soirées, il se lit facilement et on a envie de tourner les pages pour savoir la suite de l'histoire.

Mais je l'ai tout de même trouvé moins marquant que le premier livre de cet auteur que j'ai lu : Dieu est un pote à moi.

Néanmoins, cela reste une lecture agréable et rapide, et qui nous pousse quand même à la réflexion sur notre propre vie ...

Il me reste encore un livre de cet auteur dans ma PAL, je pense que je vais le lire prochainement.

PAL 2015 03 sur 28