Ma dernière lecture en date, on change de style et de langue, avec un classique de la littérature enfantine anglo-saxonne : Howl's Moving Castle, de Diana Wynne Jones, éd. HarperCollins.

En français, ce titre a été traduit (mais est malheureusement épuise, ceci dit, vous le trouverez peut-être chez un bouquiniste) : Le Château de Hurle, de Diana Wynne Jones, éd. Pocket Jeunesse.

37 Howl

Sophie est l'aînée des trois filles d'un chapelier (pas toqué) qui vit dans le royaume d'Ingary. Et dans ce royaume, être l'aînée de trois enfants signifient immanquablement que toute tentative de partir à l'aventure pour améliorer son sort est voué à l'échec. La raisonnable Sophie se résigne donc à devenir apprentie dans la boutique de son père tandis que ses jeunes soeurs partiront tenter leur chance dans d'autres contrées.

Mais le sort en décidé autrement le jour où son chemin croise celui du sorcier de sinistre réputation Howl, dont le château rôde depuis quelques temps dans les collines entourant la ville, et dont on chuchote qu'il enlève des jeunes filles pour leur dévorer le coeur, et celui de sa tout aussi néfaste consoeur, la Sorcière de l'Ouest, qui jette apparemment sans raison une terrible malédiction sur la jeune fille, qui se retrouve instantanément âgée de plus de 80 ans !

Puisqu'elle n'a décidément plus rien à perdre, Sophie décide de quitter la chapellerie familiale et de tenter de lever ce sort, allant frapper à la porte du château de Howl, protégée par son grand âge et son arthrite, et s'installant à bord en compagnie d'un apprenti obligeant, Michael, et d'un démon du feu qui lui propose aussitôt un contrat pour tenter de regagner sa propre liberté, Calcifer.

Si l'intrigue vous dit quelque chose, c'est peut-être que vous avez vu le film que Hayao Miyazaki qui en a été tiré il y a quelques années : Le Château Ambulant.

DVD château ambulant

Je l'avais vu lors d'une rétrospective d'Arte sur le studio Ghibli, c'était l'été de la naissance des gremlins, je m'en souviens bien ... et depuis, j'avais envie de découvrir le livre qui l'avait inspiré. C'est chose faite grâce à mon chéri qui a pioche dans ma liste Amazon et me l'a offert pour Noël, merci mon Lutin en chef.

Je me suis bien amusée à lire les tribulations de Sophie et de son entourage pour le moins original, et j'ai maintenant bien envie de revoir le film, qui dans mes souvenirs est assez fidèle au roman.

Et si la lecture vous tente mais pas la langue anglaise, il y a heureusement d'autres titres de la prolifique Diana Wynne Jones disponibles en français !

PAL 2014 37 sur 54