Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas plongée dans un ouvrage de pure fantasy ... c'est réparé avec une série de Glenda Larke, Les îles Glorieuses, aux éditions France Loisirs.

30 clairvoyante

Les Îles Glorieuses forment un archipel totalement hétéroclites d'îles aux populations diversifiées et aux coutumes étranges. Mais il est des règles communes à toutes, comme par exemple l'interdiction de convoler et d'enfanter en dehors de son île et de sa communauté.

Braise Sangmêlé, comme son nom l'indique assez, est donc une apatride, contrainte de voyager sans cesse sans pouvoir s'établir nulle part. Cela ne semble guère déranger cette bretteuse hors pair, mais la Pointe-de-Gorth, une des rares zones franches des îles où les gens comme elle peuvent séjourner sans être inquiétés par les autorités, n'est pourtant pas l'un de ses lieux de prédilection. Si elle y revient à contrecoeur, c'est uniquement pour remplir une mission d'importance confiée par le Conseil des Vigiles, autorité suprême des îles Glorieuses.

Mais à peine est-elle arrivée dans ce repaire de laissés-pour-compte que les ennuis commencent ... et sa mission ne tarde pas à dévoiler des ramifications déconcertantes ... sans compter que sa clairvoyance est mise à l'épreuve par la montée en puissance d'une magie maléfique, la magie carmine ...

J'ai vraiment plongé avec délice dans ce monde exotique et dépaysant, avec ses coutumes étranges et ses habitants surprenants. On s'attache rapidement à Braise, malgré ses nombreux défauts, et on suit avec un intérêt croissant sa mission et les méandres politiques et sociaux qui se dissimulent sous l'apparente noblesse des intentions. Glenda Larke a l'art de créer un monde crédible et vivant, et de le peupler d'habitants intriguants et fascinants. Le choix de présenter le récit de Braise comme la transcription d'entretien entre Braise elle-même et un ethnologue d'une autre civilisation ayant découvert les Îles Glorieuses quelques annés après les évènements évoqués jette aussi un éclairage intéressant sur l'ensemble du récit.

*   *   *

Du coup, j'ai assez rapidement enchaîné avec le tome 2 de cette trilogie (que j'avais pour une fois achetée en un seul coup).

32 guérisseur

Dans ce deuxième volume, on est de prime abord un peu déconcerté par la rencontre avec un nouveau narrateur, Kelwin Gilfeather, qui n'a a priori rien à voir avec les protagonistes du premier tome. Et puis assez vite, les fils des histoires se renouent et l'on se retrouve de nouveau plongé tête la première dans un tourbillon d'intrigues et d'actions ... Braise et Flamme vont croiser la route et changer à jamais le destin de ce médecin terre à terre des Prairies Célestes, qui ne croit en aucune magie, ni bienfaisante ni maléfique, et n'a jamais quitté les rivages de son île natale.

Je ne peux guère vous en dire plus, évidemment, sur un deuxième tome, mais j'ai dévoré ce livre en quelques jours (et avec plus de 600 pages, il y a de quoi se mettre sous la dent), et je compte bien m'attaquer dès aujourd'hui au troisième et dernier tome de la série : Corrompue ... j'ai déjà ma petite idée quant à l'identité du narrateur principal de cette dernière partie ...

PAL 2014 30 sur 52   PAL 2014 32 sur 52