Depuis le temps que j'avais entamé cette série, je suis heureuse d'avoir finalement lu le dernier tome de la série d'Anna Godbersen :

Vénéneuses, d'Anna Godbersen, éd. France Loisirs.

14 vénéneuses

Alors, voici ma critique du tome 1 de la série, Rebelles, lu en 2009.

Et celles des tomes 2 et 3, Rumeurs et Tricheuses, lus l'an dernier.

Nous sommes toujours au début du XXème siècle dans les cercles de la bonne société new-yorkaise. Henry est désormais marié à Pénélope, mais il a décidé de la fuir en s'engageant dans l'armée. Diana, bien décidée à le retrouver, a disparu de New-York, et alors que ses anciens amis la croient en train de s'étourdir dans la vie parisienne, la jeune fille vit des expériences inédites à Cuba. Sa soeur, Elizabeth, désormais mariée à l'ancien associé de son père pour donner un nom à son enfant à naître, tente de refaire sa vie dans une sérénité retrouvée, et leur ancienne femme de chambre, Carolina, est désormais une héritière en vue qui fait la pluie et le beau temps dans les soirées mondaines, tout en se consumant d'amour pour le charmant Leland Bouchard.

Mais leurs actes passés n'ont pas fini de ricocher sur leurs vies nouvelles, et toutes ces jeunes femmes au caractère bien trempé vont se retrouver face à de nouveaux choix cornéliens ... et n'ont pas fini de nous surprendre.

Et c'est donc avec bonheur que j'ai dévoré en quelques soirées le dernier volume de cette série qui fait la part belle aux robes somptueuses, aux faux-semblants et autres intrigues mondaines tortueuses ... les couvertures sont toujours aussi réussies, et malgré les stéréotypes toujours présents, les héroïnes nous réservent encore de savoureux rebondissements ... une série que j'ai finalement lue avec beaucoup de plaisir, bien qu'elle ne soit ni éblouissante d'esprit ni follement originale.

PAL 2014 14 sur 42