Il y a quelques temps, j'avais craqué sur un nouveau roman du loufoque et génial Jasper Fforde :

La Tyrannie de l'arc-en-ciel, de Jasper Fforde, éd. 10/18.

12 tyrannie arc en ciel

Edward n'a rien d'un fauteur de troubles. Bon, il a bien joué une petite blague à un camarade Pourpre, Bertie Magenta, ce qui lui a valu un exil d'un mois dans les Franges Extérieurs pour une petite leçon d'Humilité. Car on ne plaisante pas avec les règles, ni avec la hiérarchie, dans ce monde où chaque individu appartient à une caste, une Couleur, avec un Code Postal et un code-barre. Mais malgré cette tendance à la taquinerie et sa propension à vouloir améliorer le système des files d'attente, Eddie est on ne peut plus prêt à se couler dans le moule qui lui est destiné, à réussir haut la main son examen de Rouge, à épouser une fille de la famille Sang de Boeuf, à devenir Prévôt et à faire appliquer les règles ressassées depuis son enfance avec bonhommie et équité.

C'était sans compter avec le Dernier Lapin, l'Homme Apocryphe, sa rencontre avec une jeune Grise au mignon nez retroussé et les moeurs relâchées du village des Franges Extérieures ou il doit passer le prochain mois ...

C'est toujours extrêmement difficile de parler d'un roman de Jasper Fforde, tant les univers inventés par l'auteur sont toujours totalement délirants et remplis d'inventions folles et ingénieuses. Ce roman-ci ne fait pas exception à la règle. Dès les premières pages, nous sommes parachutés dans un monde où les couleurs ne sont plus à la vue et à la disposition de tous, mais réparties entre les individus en fonction de leur caste de naissance. Ce monde est régi par un vaste ensemble de règles qui peuvent paraître absurdes mais on pour vocation d'encadrer et de codifier chaque moment de la vie de chaque individu, afin d'éviter tout débordement indésirable. Mais évidemment, il y a toujours un grain de sable pour venir faire grincer une mécanique bien huilée, et c'est avec délectation que nous allons suivre les aventures de ce grain de sable ... et des autres !

J'avoue qu'il était plus facile de suivre les aventures de Thursday Next et de sa brigade littéraire, mais j'ai quand même beaucoup apprécié ma lecture ... et quand j'ai refermé la dernière page, dépitée par la fin, j'étais bien contente de lire plus attentivement la première page qui portait la mention :

La Tyrannie de l'arc en ciel

1. La Route de Haut-Safran

Chouette, vivement la suite !

Et pour l'anecdote, le titre original de ce roman est Shades of Grey ... comme le fameux et sulfureux Fifty Shades of Grey (50 nuances de Grey) ...

PAL 12 sur 39