Un petit roman qui traînait sur ma PAL depuis un certain temps (pour ne pas dire un temps certain) et qui a été dévoré goûlument et avec délectation en deux soirées :

La Mécanique du Coeur, de Mathias Malzieu, éd. France Loisirs (et sinon, chez Flamarion).

38 La Mécanique du coeur

Jack n'est pas un petit garçon comme les autres. Il est né au coeur du jour le plus froid de l'année 1874, un jour si froid qu'il pourrait s'agir du jour le plus froid du monde, un jour si froid que le coeur du petit Jack a peine né gèle et ne peut plus fonctionner. Grâce aux soins de la sage-femme un peu sorcière qui l'a mis au monde, Jack survit, mais dans sa poitrine, c'est une petite horloge qui lui sert de coeur. Et ce mécanisme est bien fragile, trop fragile peut-être pour résister au monde et à ses émotions, à la colère et à l'amour ... c'est ce que ne cesse de lui répéter Madeleine, sa sauveuse, sa mère de substitution ... "Love is dangerous for your tiny heart" ...

Mais le jour où dans les rues d'Edimbourg, Jack croise le regard un peu flou d'une petite chanteuse de rues à la voix de rossignol, la mécanique de son coeur s'emballe et rien ne sera plus comme avant. Pour la retrouver, Jack sera prêt à tout braver, le monde et son immensité, les hommes et leur cruauté, l'amour et ses prévisibles plaies ...

J'ai littéralement adoré ce conte magique, ensorcelant, nostalgique et prenant ... je me suis plongée avec délice dans une langue riche et vivante, poétique et sensuelle, parfois crue mais toujours enivrante ... Pour vous donner une idée, juste deux petites citations tirées des toutes premières pages du livre ... le ton y est donné ...

"Les arbres ressemblent à de grosses fées en chemise de nuit blanche qui étirent leurs branches, baîllent à la lune et regardent les calèches déraper sur une patinoire de pavés."

"Le toit de la maison, très pointu, est incroyablement élevé. La cheminée, en forme de couteau de boucher, pointe vers les étoiles. La lune y aiguise ses croissants."

Vous l'aurez donc compris, je vous recommande chaudement la lecture de cet ouvrage enchanteur ... et il se trouve qu'un film d'animation, tiré de ce livre (et co-réalisé par l'auteur, il y a donc des chances que le film soit fidèle à l'esprit du livre), sortira sur les écrans français en février prochain (programmation parfaite pour une soirée de Saint-Valentin), voici la bande-annonce si le coeur vous en dit :

Les voix des personnages sont celles de Mathias Malzieu (oui, vous connaissez sans doute la voix de ce monsieur, parce que quand il n'écrit pas, il est chanteur du groupe de rock français Dionysos) d'Olivia Ruiz (ça vous étonne si je vous dit qu'en plus d'être la chérie du précédent, elle n'est pas du tout étrangère au personnage de miss Acacia, la petite chanteuse de rues ?), de Grand Corps Malade et de Jean Rochefort (que j'adore tous les deux !).

Et puis, parce que je l'ai trouvé très belle aussi, je vous montre la couverture anglaise du roman (qui a été traduit, oui, oui) :

couv anglaise

Je la trouve merveilleuse, pas vous ?

PAL 38 sur 66