Et voilà, ça y est, j'ai relevé avec succès le défi que je m'étais lancé à moi-même il y a une douzaine de jours … lire les trois premiers tomes de la série Héros de l'Olympe de Rick Riordan avant Pâques (oui, parce que je programme cet article pour le 02 avril, histoire de ne pas trop vous lasser, mais je l'écris deux jours avant Pâques, cocorico) ! Et c'est chose faite puisque j'ai terminé La Marque d'Athéna dans les temps.

16marque athéna

Bon, là, cela devient vraiment plus que délicat de vous parler de l'histoire sans trop en dire pour ne pas gâcher le suspens des deux premiers volumes ...

Disons simplement que l'heure est venue pour les demi-dieux grecs et les demi-dieux romains de se rencontrer, et de former l'équipe des 7 héros qui devront continuer la quête de la prophétie, pour empêcher Gaïa de s'éveiller et de détruire toute trace de civilisation sur Terre ... mais les préjugés, les rancoeurs et les incompréhensions sont légions (ah ah), et Annabeth, fille d'Athéna, se voit chargée pas sa mère d'une quête parallèle qui risque fort de tourner au conflit d'intérêt avec la prophétie des sept ...

Encore une fois, je me suis immergée avec plaisir dans les aventures des demi-dieux grecs et romains, et j'ai suivi avec interêt cette quête désespérée qui emmène l'Argo II et ses passagers à la rencontre des flots chargés de légendes (et de monstres) de la Mare Nostrum, la fabuleuse Méditerranée ...

Et quand j'ai tournée la dernière page de ce tome palpitant ... ben je vous avoue avoir râlé un bon coup en calculant que j'allais sûrement devoir attendre une bonne année avant de découvrir ce qui va arriver à nos héros, séparés les uns des autres et pour certains, abandonnés en bien mauvaise posture ... bravo Monsieur Riordan pour ce final qui invite indubitablement à lire la suite ...

PAL 16 sur 44

Et maintenant, je vais sagement me tourner vers mes petites aiguilles qui me lancent des regards assassins depuis près de quinze jours ... aïe ...