Non, ce n'est pas une question, point de courtisan aux dents longues sous mon balcon, je vous rassure ...

Mais ma dernière lecture en date :

Comment se débarrasser d'un vampire amoureux, Beth Fantaskey, éditions du Masque.

commentsedébarrasser

Jessica Packwood est une jeune Américaine tout ce qu'il y a de plus normale, complexée par ses deux kilos en trop, par ses cheveux qui ont tendance à frisotter, par les convictions over-eco-friendly de ses parents ... et en passe de tomber follement amoureuse de Jake, le beau gosse au physique de lutteur qui livre le foin chaque semaine à la ferme de ses parents et qui est également son condisciple au lycée.

Le hic, c'est qu'un beau jour, un inconnu au nom à coucher dehors (par une nuit de pleine lune) débarque dans sa ville, dans son lycée et dans sa vie et lui apprend de but en blanc qu'elle est en fait une vampire, héritière d'une dynastie royale et officiellement sa fiancée depuis leur plus tendre enfance ... révélations qui ne plaisent ni au cerveau cartésien ni au coeur en émoi de Jess, et son prétendu-fiancé va avoir affaire à une résistance à laquelle il ne s'attendait pas.

La bit-lit est toujours à la mode, et les étals des libraires regorgent de romans peuplés de damoiselles en détresse, de vampires et de loup-garous ... ce roman-ci prend en partie le contre-pied de la fascination ambiante pour le beau ténébreux aux canines acérées avec le personnage de Jess, totalement imperméable au monde paranormal et au charme de son prétendant ... et certains passages ne manquent pas d'humour, notamment les parties qui traitent des parents de Jessica, et les lettres de Lucius à son oncle.

Malheureusement, ces quelques touches d'originalité ne sont pas suffisantes pour démarquer totalement ce livre de la production ambiante, et si j'ai passé un moment de lecture plutôt agréable, (et j'avoue avoir lu les 100 dernières pages d'une traite jusqu'à minuit, au grand dam de mon cher et tendre) ce livre ne restera pas inoubliable et je n'aurais pas la curiosité de lire la suite. Mais si vous avez l'occasion de le lire, ne boudez pas votre plaisir pour autant, et je pense qu'il plaira aux adolescentes adeptes du genre.

PAL 8 sur 36