(Vous avez sûrement l'impression que je dévore des livres en ce début d'année, mais c'est plutôt que j'ai pas mal lu pendant les vacances, et que les articles programmés s'enchaînent ... et puis, les BD, c'est rapide à lire !)

Comme une de mes mangakas préférées, Aï Yazawa, auteur de la série shojo à succès Nana, ne publie plus rien depuis un bon moment, pour des raisons de santé, son éditeur français, Delcourt, tape dans ses oeuvres non-encore publiées en France pour entretenir un peu son lectorat. C'est comme ça que ce petit manga, qui est en fait un recueil de trois nouvelles, s'est retrouvé publié l'été dernier :

Une Tempête aux couleurs des Cerisiers, de Aï Yazawa, éd. Delcourt.

temp_tecerisiers


Les deux premières nouvelles donnent leur titre au receuil et racontent une seule et même histoire. Celle de deux frères, orphelins de père et fans de base-ball. Le récit est centré sur le cadet, Kiyoshi, qui supporte mal les comparaisons et la concurrence avec son grand frère, Takashi, qui est un élève brillant et surtout un excellent joueur de base-ball ... sans compter le culte que lui voue leur jeune voisine, dont il est lui-même amoureux ...

Un petit récit d'apprentissage agréable à lire mais qui est bien loin de la profondeur psychologique que l'on trouvera dans ses oeuvres ultérieures ...

Le troisième récit, Dernier Amour à sens unique est à peu près du même genre, c'est l'histoire d'une jeune lycéenne éprise d'un élève de terminal et qui va tout faire pour tenter de se rapprocher de lui durant sa dernière année, mais sans trouver le courage de lui avouer ses sentiments ...

Bref, vous l'aurez compris, c'est vraiment une lecture toute légère, le trait est agréable et proche de ce que Yazawa fera par la suite, mais la finesse du trait et de la psychologie que j'ai adoré dans Nana, dans Gokinjo ou dans Paradise Kiss ne sont pas encore au rendez-vous !

PAL 4 sur 36