Aujourd'hui, attention, c'est du lourd, du très lourd, même ! Je viens vous parler de la dernière oeuvre d'un de mes auteurs préférés ! Et j'ai A-D-O-R-E !

1q84, tomes 1 et 2, Haruki Murakami, éd. Belfond.

1q84tomes1et2

Par contre, il va être très difficile de vous résumer un peu l'histoire sans trop en dévoiler, donc je vais plutôt vous parler du début du premier tome ...

Deux voix se partagent ce roman ... en alternance, Tengo et Aomamé nous entraînent dans leur vie de tous les jours ... un prof de mathématiques qui rêve de devenir romancier ... une prof de stretching dont les talents sont si particuliers qu'elle parvient à faire passer un homme de vie à trépas sans laisser la moindre trace de son intervention ... tous les deux vivent au Japon en 1984 ... et a priori, il n'existe pas le moindre lien entre leurs deux univers ...

Mais, à son corps défendant, Tengo va se retrouver entraîné dans la réécriture clandestine d'une oeuvre qui concourt pour un prix littéraire décerné aux jeunes romanciers ... une oeuvre fascinante et étrange, presque autant que sa jeune auteure, Fukaéri. Et les talents d'Aomamé vont être sollicités pour une tâche particulière, une tâche dont l'intensité et la difficulté ne lui sont pas cachées au départ, mais vont révéler des profondeurs insoupçonnées.

En 1984, des destinées vont s'entrecroiser, s'entrechoquer, provoquer des bouleversements tels que rien ne sera jamais plus pareil ... en 1Q84, Tengo et Aomamé verront-ils leur route se croiser ?

J'attendais avec énormément d'impatience la sortie du nouveau roman d'Haruki Murakami, après plusieurs recueils de nouvelles ... et je ne suis pas déçue, puisqu'il ne s'agit pas d'un roman, mais d'une trilogie (dont le troisième tome paraîtra en France début 2012). Dans ce roman, on retrouve tout le talent de Murakami, la force et la poésie de son univers particulier et dérangeant, la personnalité ambigüe et parfois troublante de ses personnages, les incursions inopinées du fantastique dans un univers par ailleurs rationnel et terre-à-terre ... bref, son génie !

J'ai franchement adoré ces deux romans, ils se hissent facilement sur le podium de mes oeuvres de Murakami préférées, avec La Fin des Temps et Kafka sur le Rivage. Je sais que certaines d'entre vous hésitent à les lire ; n'hésitez plus ! La violence et la sexualité ne sont pas plus choquantes dans cette trilogie que dans ses autres livres, ni plus présentes (et si vous avez lu Le Monde selon Garp, par exemple, je crois que vous ne craignez plus grand'chose à ce niveau-là ...) pour répondre aux craintes exprimées par certaines, suite à des échos critiques.

Merci à Babelio et aux éditions Belfond de m'avoir permis de lire ces livres dans le cadre de l'opération Masse Critique !