Comme je vous l'avais dit il y a quelques temps, j'ai décidé de faire la peau à ma PAL ... oui, ma PAL ... ma Pile (de livres) A Lire ... cette tour branlante qui menace de s'effondrer sur moi à chaque fois que je la frôle, et qui a tendance à doubler de volume en fin d'année, quand je commande plein de nouveaux livres au Petit Papa Noël ... bref, j'ai tapé dedans au hasard, et j'en ai sorti un autre livre offert par mon chéri à mon dernier anniversaire : Faërie, de Raymond E. Feist, éd. Bragelonne.

0909_faerie

La Maison Kessler est une vieille ferme située en bordure de bois mystérieux. Quand Phil l'achète en décidant de ramener sa famille vivre dans la région où lui-même a grandi, il ne se doute pas que cette décision va emmener sa fille, Gabrielle, et ses jumeaux, Sean et Patrick, à entrer en contact avec ce que ces bois cachent de plus mystérieux … et de plus inquiétant …

Et si sa femme, Gloria, d'origine irlandaise, ressent un secret malaise en arrivant dans cette maison, elle ne peut imaginer les dangers auxquels ils vont tous devoir faire face … car les légendes semblent se réveiller au sein de cette forêt, et leurs habits de lumière et de paillettes ne peuvent masquer la noirceur qu'ils cèlent.

Feist est plus connu pour ses sagas d'heroic fantasy (Krondor et ses dérivés) que pour ce roman qui flirte à la limite du fantastique et de la féérie … et c'est bien dommage, car Faërie est un livre qui vaut vraiment le détour ! L'intrigue est soigneusement ficelée, la tension monte imperceptiblement au fil des pages et la lectrice que je suis a veillé jusqu'à plus d'une heure du matin, incapable de refermer le livre avant d'avoir atteint la dernière page ! Et je peux vous dire qu'en ce moment, il en faut beaucoup pour m'empêcher de sombrer dans les bras de Morphée dès 22h30 !