Cette fois-ci, encore un livre reçu en cadeau, mais de ma chère NSP-Darling, cette fois : La Dernière Valse de Mathilda, Tamara McKinley, éd. Archi-Poche.

mathilda

En Australie, dans le bush, une jeune fille prénommée Mathilda assiste à l'enterrement de sa mère en se faisant la promesse que rien le lui arrachera son domaine, Churinga, même si elle ignore tout de l'ampleur des épreuves que la vie va mettre en travers de son chemin.

Des décennies plus tard, à Sydney, une jeune veuve apprend que son mari lui a réservé un dernier cadeau, un domaine dans le bush australien où ils rêvaient de faire ensemble leur retour à la terre. En arrivant à Churinga, Jenny va découvrir les journaux intimes d'une jeune femme qui y vécut autrefois et dont l'ombre semble hanter la demeure ... et elle décide de suspendre toute décision concernant ce domaine (vendre ? ne pas vendre ?) jusqu'à ce qu'elle ai fait toute la lumière sur cette vie marquée par une bonne part de ténèbres ...

Ce roman est manifestement un grand best-seller, et j'étais très curieuse de lire un livre sur l'Australie, tant j'avais aimé le livre Le Testament de Nevil Shute (en VO A Town like Alice) que je vous recommande chaudement si vous avez la chance de tomber dessus chez un bouquiniste. J'ai vraiment beaucoup aimé La Dernière Valse de Mathilda, je dois avouer que c'est un livre que l'on a du mal à lâcher une fois qu'il est entamé ... en revanche, j'avoue que je déplore beaucoup la faiblesse et le côté "collection Harlequin" de l'histoire d'amour de Jenny en comparaison de la densité et de la noirceur de la vie de Mathilda ... mais nul n'est parfait, n'est-ce pas ? Un très bon roman à emmener dans vos bagages pour lire pendant les vacances ...