Pour celles qui ne le savent pas encore, je suis une inconditionnelle de Miss Austen ... dans ces conditions, difficile de résister à un livre pareillement intitulé : Le club Jane Austen, Karen Joy Fowler, éd. Folio.

clubja

L'histoire : en Californie, pour distraire sa meilleure amie que son mari vient de quitter après 30 ans de mariage, Jocelyn a l'idée de mettre sur pied un club Jane Austen, composé de 6 membres, qui se réunira chaque mois pour analyser et discuter des 6 romans de la romancière. Les 6 membres, triés sur le volet, sont : Jocelyn, sa meilleure amie Sylvia, Allegra, la fille de Sylvia, Prudie, une jeune prof de français, Bernadette, heureuse retraitée, et Grigg, seul homme du groupe, invité à rejoindre celui-ci par Jocelyn, dont le passé de marieuse laisse supposer le pire quant à ses réelles intentions concernant Grigg ... au fil des chapitres et des réunions du club, nous découvrons des bribes du passé de chacun des personnages, et les étranges parallèles qui peuvent exister entre les écrits d'une Anglaise du XVIIIème siècle et les vies d'Américains du XXIème siècle ... car si les moeurs ont changé, la psychologie et les rapports humains, eux, semblent se perpétuer à l'envie ...

Mon avis : j'ai passé un très agréable moment en compagnie des membres assez excentriques de ce groupe. J'ai retrouvé avec plaisir les discussions et les analyses sur les différents héros et héroïnes de Jane Austen, mais j'ai aussi aimé découvrir la vie des 6 membres du groupe, et voir leur évolution sur les quelques mois que décrit ce roman ... une grosse tranche de vie, en somme, ou plutôt, tranche de vies ... avec une mention spéciale pour la rencontre de Jocelyn et de Grigg à la convention de science-fiction ...

Je recommanderai ce livre à toutes celles qui aiment Jane Austen, pour passer une bon moment ... et j'ai bien envie de voir le film qui en a été tiré :

dvdclub

Et pour vous mettre l'eau à la bouche, quelques citations tirées du prologue :

Chacun de nous possède sa propre Jane Austen.
Celle de Jocelyn a écrit de merveilleux romans sur l'amour et l'art de faire la cour, mais ne s'est jamais mariée. [...]
La Jane Austen de Bernadette est un génie comique. Ses personnages, ses dialogues gardent leur drôlerie d'origine, contrairement aux bons mot de Shakespeare, qui ne vous amusent que parce qu'ils sont de Shakespeare et que vous lui devez bien ça.  [...]
La Jane Austen de Sylvia est une soeur, une fille, une tante. La Jane Austen de Sylvia écrit ses livres dans une salle à manger remplie de monde, les lit à voix haute à sa famille, et reste une fine et impartiale observatrice de ses semblables.  [...]
La Jane Austen d'Allegra parle du rôle des soucis financiers dans la vie privée des femmes. Si elle avait travaillé dans une librairie, Allegra aurait rangé Austen dans la section des livres d'horreur.  [...]
La Jane Austen de Prudie est celle dont les livres changent à chaque lecture, une année on les lit comme des histoires d'amour, et l'année suivante c'est la prose froide, ironique d'Austen qu'on remarque.  [...]
Aucune de nous ne savait qui était la Jane Austen de Grigg.