J'aurais dû inverser le titre, car je vais commencer par le moins bien ...

Je viens de finir le deuxième roman de Meg Rosoff, Si jamais ... et j'avoue que j'ai été un peu déçue. IL faut dire que j'avais adoré le premier Maintenant, c'est ma vie, et que forcément, c'était une gageure pour le second de tenir la comparaison ...

sijamais

David Case est un adolescent tout à fait dans la moyenne jusqu'au jour où, après avoir empêché in extremis son petit frère Charlie de tomber par la fenêtre, il commence à avoir l'impression que la mort, ou le destin, l'ont pris pour cible, et que rien ne pourra les empêcher de frapper ... Rien, à moins que David ne prenne la fuite, ne change d'identité, ne devienne Justin Case ... juste au cas où (en anglais, jeu de mot sur Justin Case = just in case = au cas où) ...

J'ai été déçu par les interventions du Destin dans le livre, et par le manque d'explications sur certaines choses, même si ça reste quand même un roman intéressant sur la psychologie adolescente.

Le premier roman, en revanche, avait été un gros coup de coeur, dont je vous avais déjà parlé, sans doute... bon, en cherchant dans mes archives, je n'en trouve pas trace ...

maintenant

Quand la jeune héroïne (dont j'ai oublié le nom) débarque en Angeleterre, c'est pour fuir une famille reconstituée où elle ne se sent pas à sa place, et la grossesse de sa belle-mère ne risquait pas d'arranger les choses. Son père a donc décidé de l'envoyer en Angleterre pour vivre chez sa tante, histoire de se guérir de ses problèmes, et notamment avec la nourriture, car l'anorexie n'est pas loin. La jeune fille découvre une famille sympathique et un brin loufoque, mais avant d'avoir eu le temps de s'installer dans cette nouvelle vie, voilà que des événements extérieurs viennent bouleverser le pays, et que les enfants se retrouvent isolés dans la vieille maison familiale sans avoir une idée claire de ce qui se passe autour d'eux (guerre? terrorisme ?). La survie s'organise, et les jeunes gens livrés à eux-mêmes vont découvrir pêle-mêle les horreurs de la guerre et les beautés de l'amour, avant d'être séparés par le tourbillon des choses ...

Un roman fort et poignant, que je recommande chaudement !

Enfin, pour finir, un petit coup d'oeil sur le film que nous avons regardé hier soir :

juno

Je vous encourage aussi à regarder ce petit film sympathique et frais, acidulé et à la bande son très entraînante ... je ne vous en dis pas plus, pour ne pas gâcher le plaisir de la découverte !